Commission canadienne du lait
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Mandat

La Commission canadienne du lait (CCL), une société d'État, joue un rôle clé de facilitateur auprès de l'industrie du secteur laitier canadien qui génère plusieurs milliards de dollars.

Constituée aux termes de la Loi sur la Commission canadienne du lait de 1966, la CCL relève du Parlement par l'intermédiaire du ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire.

Financée par le gouvernement fédéral, les producteurs et le marché, la CCL vise à équilibrer et servir les intérêts de tous les représentants de l'industrie laitière, c'est-à-dire les producteurs, les transformateurs, les transformateurs secondaires, les exportateurs, les consommateurs et les gouvernements.

En vertu de la Loi sur la Commission canadienne du lait, les objectifs législatifs de la CCL consistent à

  • offrir aux producteurs efficaces de lait et de crème la possibilité d'obtenir une juste rétribution de leur travail et de leurs investissements; et
  • assurer aux consommateurs un approvisionnement suffisant et continu de produits laitiers de qualité.

La CCL travaille étroitement avec les organismes de l'industrie tels que les Producteurs laitiers du Canada, l'Association canadienne des consommateurs, l'Association des transformateurs laitiers du Canada et les offices de commercialisation et agences provinciaux.

La CCL travaille également avec les transformateurs et les transformateurs secondaires, représentés par les Fabricants de produits alimentaires et de consommation du Canada, l'Association canadienne de la boulangerie, et l'Association canadienne des fabricants de confiseries.