Commission canadienne du lait
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Commerce

Avant 1995, le Canada avait un éventail de mesures qui limitaient les importations de produits laitiers afin d'assurer la stabilité de son régime national de gestion des approvisionnements de lait. Cependant, ces mesures ont subi d'importants changements suite à la signature, en 1995, de l'Accord sur l'Agriculture de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) en vertu duquel le Canada et les autres pays signataires convenaient de remplacer les restrictions quantitatives des importations par une tarification et des quotas tarifaires pour accéder à un marché plus global. Des sommaires des importations contingentées de produits laitiers ainsi que des listes des détenteurs de contingent sont disponibles sur le site web d'Affaires mondiales Canada.

En 2016, les importations de produits laitiers ont totalisé 233 560 tonnes et les exportations ont atteint 98 758 tonnes. Les importations de produits laitiers ont été systématiquement plus élevées que les exportations en raison de la hausse continue du dollar canadien et de la structure du marché. La demande pour des produits comme des ingrédients de protéine laitière augmente constamment. La production nationale ne peut pas répondre entièrement à la demande.

De plus, les volumes importés dans le cadre du Programme d’importation pour réexportation (PIR) sont significatifs. Ils sont utilisés pour fabriquer des produits alimentaires de seconde transformation qui sont obligatoirement destinés à l’exportation. Par rapport à l’année précédente, les importations effectuées au titre du PIR ont augmenté de 1% pour atteindre 54 347 tonnes. En 2014, ces dernières représentaient 36 % du volume total des importations de produits laitiers.

Le Canada n’est pas un grand exportateur de produits laitiers. Sa production de lait et de produits laitiers est destinée principalement au marché intérieur. Les principales exportations de produits laitiers canadiens sont la crème glacée et le fromage.

On trouve des renseignements plus détaillés sur le commerce de produits laitiers sur la page Aperçu de l'industrie laitière sur le site web du Centre canadien d'information laitière. 

Importations

En 2016, la valeur des importations canadiennes de produits laitiers a augmentée pour s'établir a 969,4 millions de dollars. Les principaux produits importés selon leur valeur ont été les fromages fins (28 %), les protéines laitières (16,1 %), et le beurre et autres matières grasses provenant du lait (13,6 %). Les plus importants fournisseurs selon la valeur des importations ont été les États-Unis (52,8 %), la Nouvelle-Zélande (9,3 %), la France (6,9 %) et l'Italie (6,3 %).

Importations de produits laitiers

Exportations

En 2016, la valeur des exportations canadiennes de produits laitiers a augmentée de 11,7 % pour se chiffrer à 235,3 millions de dollars. Les principaux produits importés selon leur valeur ont été le fromage (24,8 %), suivi par la poudre de lait écrémé (23,7 %) et des produits à base de lactosérum (17,9 %). Les principales destinations de ces exportations ont été les États-Unis (49,5 %), l'Egypte (9,5 %), et la Chine (4,7 %).

Exportations de produits laitiers


Perspectives

En 2016, le déficit commercial du secteur laitier était de 734 millions de dollars et a augmenté de 6,5 % par rapport au déficit de 689 millions de l'année précédente. On prévoit que la demande en fromages fins importés et en ingrédients laitiers car la production nationale n'est pas suffisante pour ces marchés. Les importations de produits à base de lactosérum diminuera probablement en raison de la hausse des prix. Les exportations canadiennes de poudres de lait écrémé et de lait entier n'auront aucun mal à trouver preneur. La Corée du Sud et le Mexique en particulier, sont de bons marchés pour les exportations canadiennes de poudres de lait.

Source: Bulletin sur le commerce des produits laitiers canadiens, 2012, Agriculture et Agroalimentaire Canada