Commission canadienne du lait
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

La CCL encourage les fabricants de produits laitiers et alimentaires

Ottawa, le 9 juin 2009 - La Commission canadienne du lait a lancé aujourd'hui son Fonds d'investissement partagé (FIP) qui permettra de financer des projets de développement de produits en participation égale avec les entreprises canadiennes.

La CCL s'est engagée à verser 6 $ millions sur trois ans au nouveau fonds grâce auquel les transformateurs laitiers, les fabricants de produits alimentaires et les centres et instituts de technologie alimentaire pourront recevoir jusqu'à 50 000 $ par pojet pour les consultations et jusqu'à 250 000 $ pour les activités de développement de produit. Les projets qui favorisent l'utilisation de solides non gras (SNG) tels que la poudre de lait écrémé (PLÉ), les concentrés protéiques du lait (CPL) ou le lait écrémé liquide seront privilégiés et pourraient être admissibles à un financement plus important.

Le FIP remplace le Fonds d'appui à l'innovation et le Fonds d'accès direct. Il se distingue de ses prédécesseurs par l'importance du financement qu'il procure, l'obligation pour les entreprises d'égaler la contribution de la CCL en espèces ou en nature et la possibilité pour les innovateurs d'exploiter leurs propres installations ou des installations externes. Il couvre aussi davantage d'activités y compris les consultations auprès d'experts, les analyses de produits, les essais et le transfert technologique, les essais industriels, la modernisation des installations, la préparation d'échantillons et les techniques de conditionnement. En outre, la procédure de demande a été simplifiée.

Lors du lancement, John Core, le chef de la direction de la CCL, a fait valoir les avantages de cette initiative « Ce fonds a été créé en réponse aux commentaires recueillis l'an dernier dans le cadre de l'évaluation du Programme de marketing du lait de la CCL et lors des consultations menées par la CCL auprès de ses partenaires de l'industrie. Je crois qu'il offre une réponse à bon nombre des préoccupations soulevées par les transformateurs et fabricants alimentaires. Il profitera à l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement, des producteurs jusqu¿aux consommateurs, et il stimulera la demande de lait. Les fabricants de produits laitiers et alimentaires recevront un appui pour innover et les consommateurs recevront de nouveaux produits. » La CCL commencera à recevoir les projets des entreprises intéressées le 1er août 2009. Les renseignements sur la procédure de demande et les formulaires connexes sont disponibles sur www.ingredientsLAITIERS.ca.

 - 30 -

Pour un complément d'information :

Shana Allen                                             
Agente de communication                            
(613) 792-2041                             
shanaallen@agr.gc.ca